Saision 2017-18

Voilà quelques jours que je me suis fait opérer de la hanche. C’est l’occasion pour moi de faire un petit point sur l’hiver qui s’est achevé avec beaucoup de moment fort.

 

Un hiver durant lequel mon objectif principal était évidement les Jeux Olympiques de PyeongChang. Tout avait très bien commencé pour moi. Malgré mes problèmes de hanche qui ont débarqué à quelques semaines du début des compétitions, j’ai décroché ma qualification dès la première course de la saison à Kuusamo. Une 9ème place en sprint classique qui m’a permis d’appréhender le reste de la saison avec calme et confiance. Cela m’a surtout permis de bien planifier ma préparation. Sur les chemins des JO, j’ai toujours montré des courses solides en ne quittant jamais le top 30. Je suis allé chercher un nouveau top 10 à Lenzerheide avec une 8ème place. Ensuite une nouvelle demi-final à Seefeld qui accueillera les Championnats du monde en 2019.

 

Puis le grand rendez-vous est arrivé. Mon objectif était le diplôme et donc un top 8. Après un bon prologue, je me qualifie pour les 1/4 de final. Au moment de choisir mon quart, je garde en tête mon objectif et préfère prendre une des premières séries, plus relevées mais avec plus de récupération en cas de qualification pour les demis. Malheureusement, mes concurrents étaient trop fort et je me suis arrêté à ce stade de la compétition avec le 19ème rang final. Suite à cela j’aurai aussi voulu courir le sprint par équipe mais malheureusement je n’ai pas été retenu et j’ai du me contenter du rôle de remplacent.

 

Une fois les JO terminés, j’avais à coeur de terminer fort la saison. Mais un mauvais choix de matériel sur l’étape de Lahti suivi d’une bronchite ont réduit mon objectif de rester dans le top 12 du général à zéro. Malgré cette maladie qui m’aura couté les deux dernières courses de la saison je termine au 19ème rang mondial.

 

 

Après un passage au bureau durant la pause sportive dans le cadre de ma formation MPC, j’ai repris l’entrainement début mai. Mais les douleurs à la hanche n’ont pas cessé. Après avoir vu plusieurs spécialistes j’ai décidé de me faire opérer à l’hôpital cantonal de Lucerne. L’opération s’est bien déroulé et maintenant je dois donner à mon corps un  peu de temps pour récupérer. Après deux semaines d’arrêt, je vais démarrer ma rééducation à Macolin pour revenir le plus tôt possible à l’entrainement.